Accueil » La vente d’obligations belges pour 22 milliards d’euros témoigne d’une faible frustration liée aux taux bancaires